VORACITE

by Paroxysm

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     $7 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD)

    --> CONTRIBUTE TO OUR FUNDRAISER TO HELP US RELEASE THIS ALBUM IN CD FORMAT!
    --> Contribuez ici à notre levée de fonds pour nous aider à sortir cet album en CD !

    Includes unlimited streaming of VORACITE via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 90 days

     $10 CAD or more

     

  • Record/Vinyl

    --> Contribute to our fundraiser to help us reach our goal!!! This album would be such a gem on vinyl... Pre-order it to make this dream come true!!!
    --> Contribuez à notre levée de fonds pour nous aider à atteindre notre objectif !!! Cet album serait un tel bijou en vinyle... Pré-commandez-le pour réaliser ce rêve !!!

    Includes unlimited streaming of VORACITE via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    shipping out on or around 25 December 2014

     $14 CAD or more

     

  • This is the full album in a single track... No whites/skips/silences between each song!
    Ceci est l'album complet sur une seule piste... Aucun blanc/saut/silence entre les morceaux !

    Includes unlimited streaming of VORACITE via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    edition of 100 

     $10 CAD or more

     

1.
2.
3.
4.
00:57
5.
05:21
6.
7.
04:36
8.
9.
10.
11.

about

Third album from Montreal-based band Paroxysm!
Long-awaited release, composed 1996-2011 and recorded 2012-2013.
Maintenant disponible en français !!!

credits

released 24 June 2014

Music by: Paroxysm

Voix: Sébastien Tremblay
Guitare: Benoît Quévillon
Guitare: Gaston Gendron
Basse: Jean-Philippe Sigouin
Batterie: Florent Bouchy

Recording, Engineering, Mixing, Mastering: Jean-Philippe Latour (Studio En-Phase)

Intros, Outros & Samples: Florent Bouchy

Back Vocals: Florent Bouchy (2, 5, 8) & Éric Lagacé (1)

Artwork: Marie-Jeanne Lemieux

tags

license

feeds

feeds for this album, this artist
Track Name: Saigneur des Ténèbres
Éternel
Infâme
L'émergence approche

Les braises oubliées, laissées pour mortes
Comme un feu abandonné
Mais qui renaît d'un seul souffle de haine

Une haine cultivée, une haine engraissée
Par des siècles d'humanité, de stupidité
Par une race qui a un penchant pour
L'auto-flagellation

L'auto-dégradation, l'auto-destruction
L'auto-fellation et la soif de bonheur rapide

Mais le saigneur des ténèbres...
Il est là...
Grandissant, se décuplant dans sa saigneurie
Mais le saigneur des ténèbres...
Il est là...
Observant la ridicule faune humaine faire sont sale boulot

Étape 1: accumulation d'énergie négative
Étape 2: observation massive des faiblesses humaines
Étape 3: intervention de destruction massive

Le saigneur des ténèbres !

L'auto-dégradation, l'auto-destruction
L'auto-fellation et la soif de bonheur rapide

Mais le saigneur des ténèbres...
Il est là...
Grandissant, se décuplant dans sa saigneurie
Mais le saigneur des ténèbres...
Il est là...
Observant la ridicule faune humaine faire sont sale boulot

Immense
Sans pitié
L'émergence est complète

Il est grand, grand et puissant
Le saigneur des ténèbres
En trois petites étapes
Il nous anéantit
Trois simples étapes
La fin de l'humanité

L'auto-dégradation, l'auto-destruction
L'auto-fellation et la soif de bonheur rapide

Qui sait?
Peut-être une autre race
Aura la chance de réussir son destin
Qui sait?
Une fois de plus
La révélation est refusée...
Track Name: Pluie de Béton
Un lourd poids
Nous traînons
Un lourd poids
Les obligations de notre existence... de notre ignorance
Oubliée, laissée pour morte
Abandonnée, filée entre les doigts
Passée sous notre nez, ignorée

Le ciel commence à se solidifier
Cette couleur!!!! Cette lueur!!!!

Une masse jamais vue auparavant
Approche notre nation, notre région
Un son horrible accompagne l'horreur
Indescriptible, inexplicable, inévitable...

La poussière commence à lever
Mes tympans veulent imploser
À l'horizon, tout semble s'évaporer
Des masses immenses tombent du ciel

Une pluie de béton

L'évidence d'un cataclysme innommable, impensable
Se déchaîne sur notre paisbible communauté
Encore vierge de terreur

Des visions effroyables surviennent alors
De crânes broyés, pulvérisés
De visages sans visage
Dégoulinants de larmes d'un rouge vif

Cette pluie de béton écrase notre stupidité
Notre médiocrité, un message est lancé...

Mais quelle en est la cause???
La provenance??? Une compensation???
Serait-ce la cupidité???

Une pluie de béton
S'abat sur nous
Les faits semblent établis...

Cette pluie de béton écrase notre stupidité
Notre médiocrité, le message est lancé...
Track Name: Horreur et Destruction (dans la sombre forêt nordique)
Dans cette sombre nuit
Infeste...
Dans cette pénombre glaciale
Écarté, j'erre dans l'immensité

Dans l'infinitude...
L'air polaire explose mes bronches
Mon thorax expulse du frimas, du verglas
Un amas de glace putride...

Horreur et destruction dans la sombre forêt nordique

Drainé de mon énergie vitale
Mes membres s'enfoncent
Dans les profondeurs infinies
De cette neige brûlante, ardente...

Le froid commence à m'embraser
Mes extrémités... ma vitalité...
Soudainement à l'horizon
Une clarté...
Fend cette obscurité
Cette fatalité...

Horreur et destruction dans la sombre forêt nordique

Un grondement... les arbres tremblent
Écrasé dans la neige, le sol vibre sous mon être
Dans mes dernières forces je lève la tête

Confus et aveuglé par cette lumière immense
Ce son infernal du craquement des arbres
Explose mes tympans

Ma vie cesse, accompagnant cette sombre forêt...
Track Name: Vorace
Dis-moi, dis-moi qu'est-ce que tu manges
Et je te dirai qui tu es
Dis-moi, dis-moi quel genre de personne tu dévores
Et je te dirai quel genre de voraçon tu es

Voracité... Avide... Insatiable!!!!

À grands coups de dents, de haine et de douleurs futiles
Tu écorches, tu arraches et tu perfores sans relâche
Les tissus de l'espoir
Les entrailles du bonheur
Les organes de l'espoir

Le désespoir de voir, de sentir sa vie dévorée
Mastiquée, avalée, déféquée
L'avidité d'un être vorace et l'ardeur
D'une pulsion inépuisable

Vorace!!!

Mais il y a un prix à payer
Sur mes os, tes dents se cassent
Avec mon acide ton âme se brûle
Avec mon urine ton corps se souille

Avec une certaine satisfaction
Je vois ta voracité se tordre de douleur, de frayeur
Ton âme semble vouloir s'extraire, se défaire
Ton corps semble évacuer, éjecter
La substance étrangère, l'essence primaire

Dis-moi ce que tu régurgites
Et je te dirai qui tu es!!!!!

Vorace!!!
Track Name: Anonymes
Je suis... nous sommes... anonymes

Par l'addition, la multiplication
Et non par la division
La puissance du nombre
L'assemblage des voix

L'amplification du singulier
Via les puissances
Créées par les lignées de sang
Les institutions

Le message peut être livré, divulgué
La solution est à notre portée

Etendu tel une épidémie, une pandémie
Une maladie toujours sans antidote

Car une fois totalement implanté
Les effets sont irréversibles et infaillibles

Tel une bonne dose
De poison à rat
Ou le grand retour
Du virus Ébola

Je suis... nous sommes... anonymes

Un tremblement de terre
Et son meilleur ami le tsunami
Accompagné de puissantes répliques
Achevant les structures restantes

ANONYMES !!!

Ensemble nous sommes liés
D'un contrat de consécration
Un système, nous allons inverser
Et fêter le triomphe de l'anonymat

Je suis... nous sommes... anonymes

Nous sommes légion
Nous ne pardonnons pas
Craignez-nous
Nous sommes anonymes!
Track Name: Ultrashamehead
Attention!!! À soir c'est la débauche
Les problèmes!!! Quels problèmes???
Tout ça va être réglé

Ça va être terrible, débile
Les planètes sont alignées
Tous sont invités
Les bouteilles sont alignées

Cette fois pas l'temps de niaiser...
C'est la caisse de 24
Sleeman, Corona, peut-être Tremblay

Pour ce qui est des substances
C'est votre choix
Vous amenez ce que vous voulez

Les chums sont là
La toune est bonne
La bière rentre au poste
Le party est pogné

Deux shots de tequila
Trois puffs de joint

Un vodka-RedBull... Oh oui!!!

Chuis magané
Crissement fucké
Je vais dégueuler et me réveiller
La face sur le plancher

Ultrashamehead

Se reveiller, scrapé
Couché dans une forêt de bière
J'suis trop vieux
Pour un ultrashamehead...
Track Name: Le Vaisseau d'Or
C'était un grand Vaisseau taillé dans l'or massif
Ses mâts touchaient l'azur, sur des mers inconnues
La Cyprine d'amour, cheveux épars, chairs nues
S'étalait à sa proue au soleil excessif

Mais il vint une nuit frapper le grand écueil
Dans l'Océan trompeur où chantait la Sirène
Et le naufrage horrible inclina sa carène
Aux profondeurs du Gouffre, immuable cercueil

Ce fut un Vaisseau d'or, dont les flancs diaphanes
Révélaient des trésors que les marins profanes
Dégoût, Haine et Névrose ont entre eux disputés

Que reste-t-il de lui dans la tempête brève?
Qu'est devenu mon coeur, navire déserté?
Hélas! Il a sombré dans l'abîme du Rêve!

Le vaisseau d'or

(Émile Nelligan, 1899)